Catégories
général

Néo-banques : quels sont leurs modèles économiques et financiers en ligne ?

Désormais, les nouvelles banques mobiles attirent non seulement la génération Y mais pousse également les autres banques principales à améliorer leurs services.

En France, pas moins de 26 néo-banques existent avec une couverture au total de 3.5 millions d’adhérents. Le prochain défi de ces néo-banques est d’avoir le statut de banque principale. Les modèles économiques et financiers en ligne proposés par les néo-banques réalisent un succès remarquable, et cela malgré la crise sanitaire et ses répercussions sur le secteur banquier et économique en général.

Le modèle économique d’une néo-banque

Aujourd’hui, les nouvelles banques mobiles misent sur des stratégies de communication et des technologies de pointe afin d’accroître la transparence et les services en ligne vis-à-vis leurs clients. Les néo-banques fournissent désormais les mêmes services de base proposés par les banques traditionnelles, la plupart d’entre elles concernent les modèles économiques et financiers via une gestion directe d’une application mobile.

Un compte IBAN ne peut pas être découvert, ce compte bancaire est associé à une carte Visa ou MasterCard pour retirer de l’argent dans les guichets automatiques. Les néo-banques proposent des packs complémentaires attractifs pour les professionnels, les particuliers et principalement les voyageurs. Cependant, nous remarquons le manque de services tels que l’assurance, le crédit et le placement. Cette absence affecte directement le nombre de clients qui souhaitent souscrire à une banque en ligne.

La gratuité de certains services proposés par les néo-banques est un atout essentiel utilisé comme modèle financier en ligne afin d’attirer le plus grand nombre de clients. On peut citer la carte de paiement (MasterCard ou Visa) qui est délivrée gratuitement par presque toutes les banques mobiles en France.

Certains d’entre vous s’interrogent certainement sur la source des bénéfices et capital d’une néo-banque. Avec plusieurs services qui sont gratuits, la rémunération de la plupart des néo-banques est obtenue à travers :

  • les frais d’abonnements de leurs clients par mois ;
  • le coût des packs premium proposés ;
  • la facturation des comptes néo-banques bloqués ou résiliés ;
  • des frais supplémentaires lors des transactions et retraits par carte de paiement.

Le modèle financier en ligne d’une néo-banque

Il faut noter que la plupart des nouvelles banques mobiles sont caractérisées par le statut de start-up, le modèle économique et financier en ligne proposé par une néo-banque n’est pas entièrement défini en termes d’un projet durable. Pour ces banques mobiles, la première chose est de profiter des avancées technologiques et de fournir des services complets, simples et ergonomiques.

Certes, des progrès énormes sont en cours malgré la défaillance du secteur bancaire ces deux dernières années. Les néo-banques ont commencé à collaborer avec d’autres entreprises pour fournir aux utilisateurs d’autres services dans de divers secteurs. Ces services tiendront compte de la vie quotidienne du client comme par exemple, ajouter des options d’assurance ou payer une facture d’énergie.

Cependant, les projets d’innovation ciblés par les néo-banques sur le moyen terme concernent des services utilisés par la majorité des usagers. Ces nouvelles fonctionnalités sont déjà la principale source de revenus des banques traditionnelles. Par conséquent, nous attendons des modèles financiers en ligne et propositions comme :

  • l’investissement et le placement dans les bourses ;
  • des services liés à l’épargne ;
  • la possibilité de bénéficier de diverses assurances ;
  • des services de crédits bancaires tels que proposés par les banques physiques.

Les efforts pour obtenir une licence de néo-banque correspondent sans aucun doute à des propositions concrètes qui vont faciliter la vie des utilisateurs. Une néo-banque présente bien des avantages notamment en termes de design et d’ergonomie. La souscription aux modèles économiques proposés par ces banques mobiles est plus rapide et se fait directement via des applications mobiles et cela sans conditions ni engagements. Cependant, elles n’assurent pas tous les services de base proposés par d’autres banques en ligne ou physiques.